Pour avoir des idées, il faut en avoir le temps

177116__machine-time-machine-back-to-the-future-film-fine-parking-minimalism_p.jpg

Nous vous le disions il y a quelques temps dans un précédent article, pour innover, il ne suffit pas d'avoir des idées. Il faut aussi avoir du temps. Et c'est ce que certaines grandes entreprises telles que Google ont su accorder à leurs équipes.

Le temps de la réflexion ou la stratégie Google

Chez Google, on a décidé de laisser du temps aux collaborateurs pour qu'ils puissent développer de nouvelles idées. Il s'agit ici d'une innovation managériale majeure. En effet, lorsque les ingénieurs et autres développeurs sont en train de travailler sur un projet en cours, difficile de prendre le temps de la réflexion et de proposer de nouvelles idées. En laissant libre-cours à l'imagination des employés et en leur permettant de disposer de 20% de leur temps pour travailler sur le projet de leur choix, ces derniers sont parvenus à mettre en place des projets pour le moins importants.

Difficile de ne pas citer l'une des grandes réussites de Google: Gmail. Ce service de messagerie a été proposé par des collaborateurs durant ce fameux temps libre qui leur était accordé. Si c'est pour développer de telles idées, difficile de résister à la tentation de laisser un peu de temps à vos collaborateurs.

Mais saviez-vous que c'était la société 3M qui avait initié ce concept ? De fait, depuis les années 1950, 3M a toujours misé sur l'innovation. Auparavant, les employés disposaient de 15% de temps libre pour avoir des idées. Forte de son succès, l'entreprise a choisi de leur accorder 20%. Et la réussite est au rendez-vous au regard des nombreuses innovations de l'entreprise.

Aménager des espaces pour favoriser la créativité

Si les collaborateurs disposent de temps pour faire naître des idées, il leur faut aussi un espace. Selon les entreprises, se sont développés peu à peu ces espaces de liberté capables de stimuler la créativité des employés. Chacun a sa propre manière de réfléchir, il a fallu s'adapter aux divers comportements.

De fait, certains sont stimulés lorsqu'ils travaillent en équipe, c'est pourquoi on trouve dans certaines structures des zones de travail collectif qui permettent de faire un brainstorming. D'autres en revanche réfléchissent mieux seuls, des zones de repli ont été mises en place pour une réflexion personnelle.

L'idée est de s'adapter à chaque comportement pour favoriser l'innovation et la naissance des idées. Mais l'idée est également de mettre en place des zones de détente. Combien de startups voyons-nous fleurir avec des espaces dotés de chaises longues et autres tables de ping-pong ? Libérer la créativité, c'est aussi permettre aux employés de se détendre et de ne pas être confrontés à une réflexion obligatoire.

Se détendre et partager un moment avec ses collègues peut également être un moyen de développer de nouvelles idées.