Qui suis-je ?

petit-velo-2.jpg

Je m'appelle Juliette et je suis manager senior. Jusqu'ici, rien de très original me direz-vous. Et pourtant, à travers ce blog, j'ai décidé de partager avec vous mon parcours et ma vision du management.

Selon moi, le management classique a fait long feu. Et pourtant, nombreux sont les managers qui persistent dans leur volonté de pérenniser cette manière de travailler et de collaborer avec leurs équipes. La principe de la hiérarchie, l'admiration, ne sont pour moi que des valeurs sur le papier qui n'apportent, aujourd'hui, rien de positif dans une entreprise. Au contraire, cela me semble tout à fait contre-productif. Pourtant, comment blâmer ces managers qui ne souhaitent pas évoluer vers une forme innovante de management ?

Changer, c'est nécessairement prendre des risques.

Certains vous diront que leur manière de gérer leurs équipes est efficace. Certes. Mais ces équipes ne seraient-elles pas encore plus productives si elles étaient plus impliquées, si elles évoluaient dans ce que l'on appelle aujourd'hui les entreprises libérées. Naturellement, cela implique une profonde remise en question, cela implique qu'il faille être capable de déléguer, de faire confiance. Tout n'est pas si simple.

J'ai su prendre les risques qu'il fallait. Moi aussi, bien sûr, j'ai eu peur de perdre le contrôle de mes équipes. Moi aussi je pensais détenir la vérité, pourquoi donc me remettre en question ? Mais j'ai finalement su imposer ma vision des choses, une vision plus moderne et participative. Certains diront qu'il s'agit simplement d'une vision laxiste. Qu'importe. J'ai aujourd'hui la preuve qu'une nouvelle manière de manager est possible. Le management innovant existe, il s'impose peu à peu, il fonctionne réellement.

Des exemples de réussite, il y a en a beaucoup. Et les plus grandes entreprises mondiales optent peu à peu pour le management innovant. Le feraient-elles si la productivité était en jeu ? Si la position de manager était menacée et si l'organisation de ces structures partaient à vau-l'eau ? Je ne le pense pas. Google qui réhabilite la sieste, Leroy Merlin qui demande l'avis de ses salariés, Intuit, en Californie, et sa "fête de la défaite" où l'on apprend à évoquer ses échecs pour cesser de les traîner comme des boulets afin d'avancer tous ensemble, tels sont certains des exemples qu'il peut être intéressant de reproduire.

Je ne prétends pas détenir la vérité sur le management, loin de là. J'observe, je réfléchis, j'évolue, et mon parcours me permet de dire aujourd'hui que oui, une autre forme de management existe et qu'il serait bon de s'y intéresser.

Je vous laisse donc parcourir mon blog à travers lequel je tenterai, non pas de vous convaincre, mais de vous apporter des éléments de réponse en matière d'innovation managériale.

Publié le lundi 21 décembre 2015 par Juliette